TOURS TANGO

DJs

Ils vont vous faire danser jusqu'au bout de la nuit…

Tous nos DJs invités à découvrir sur cette page ! 

DJ Canibal T (Tours)

La première rencontre de Canibal T avec le Tango s’est faite loin des milongas… Un album du Cuarteto Cedron, écouté en soirée avec des exilés sud-américains. Ça parlait de l’exil, du quartier, de la lutte et de la vie.
Pour qu’il y ait de la danse, il faut aimer la musique, et pour aimer la musique, il faut apprendre à partager l’émotion qu’elle transporte. Tout cela résume le Tango à ses yeux. 
Son set mélange les époques et ne néglige pas les interprétations les plus récentes, les groupes qui font la scène du tango de nos jours. Jeudi soir au Grand Cagibi

DJ Joël R (Bergerac)

« Après avoir écumé les milongas de France et de Navarre et enseigné le tango, l’envie de musicaliser s’est tout naturellement présentée. Après quelques années d’expériences, réussir à maintenir une belle énergie pour faire danser et voyager les tangueros et tangueras, sur des orchestres essentiellement classiques, reste pour moi toujours un challenge stimulant.
Je trouve encore aujourd’hui des perles et mes recherches musicales m'apportent toujours autant de plaisir. » Vendredi aux Prébendes et dimanche soir au Grand Cagibi

DJ Anarco Tango (Montpellier)

Nicolas Pheron est professeur de tango et organisateur d'événement avec son association A-narco Tango. Il découvre l'Argentine et le tango il y a déjà 10 ans, et s'y consacre corps et âme. 
Venant du milieu des musiques électroniques, il anime la soirée avec des cortinas endiablées sans pour autant oublier les classiques du jazz ou de la musique classique. Il apprécie le mélange des genres mais reste fondamentalement attaché au milonguero et à la musique tradi. Soirées Guinguette de Tours

DJ Magali Amzert (Paris)

Danseuse de tango depuis 2013, Magali se passionne vite pour cette activité. Après cinq années passées sur les pistes, elle ressent le besoin de vivre le tango d’une autre manière, pour s'en nourrir davantage, et surtout, pour nourrir les autres. Aujourd'hui elle musicalise sur des évènements à Paris et en France avec toujours autant de joie et de bonne humeur. 
Sa musique, pêchue, s'inspire principalement des orchestres de l'âge d'or tout en puisant dans un répertoire plus contemporain et plus large. Son plaisir à travers le Djing est d’essayer de rendre les gens heureux et de tenter de dégager cette « buena onda » que l’on aime tous. Vendredi soir au 37ème

DJ Violetta Valery (Lyon)

Passionnée d’opéra, Violetta est naturellement attirée par les tangos chantés, par la voix des hommes aussi bien que par celle des femmes qu’elle aime à distiller. Elle ne cache pas sa prédilection pour les tangos puissants et vibrants, appréciant particulièrement la brillance du post-âge d’or.

Samedi après-midi

 

Dj Claudio Coppola (Paris)

“Dj depuis 2008, à ce jour j’ai eu le plaisir d’être invité à plus de 1000 soirées, de Buenos Aires à Hong Kong. Je propose des dj set plutôt traditionnels, au caractère énergétique et sensible, en essayant de créer une soirée festive tout en m’adaptant au public. Pour moi, le seul critère à suivre pendant une soirée est celui de chercher à faire danser le public le plus possible : s’il y a des gens qui ont mal aux pieds c’est bon signe, si il y a des gens assis c’est mauvais signe ! 
De mon point de vue, c’est souhaitable que le dj fasse son travail comme un serveur qui sert de l’art, en gardant un esprit emphatique. Il est important qu’il ait une véritable passion pour le matériel avec lequel il a la chance de travailler : nos précieux tangos!” Samedi soir au 37ème

DJ Martin Lionti (Tours)

Argentin d'origine, né à Quilmes, Martin a été bercé par le tango dès son plus jeune âge. Passionné par cette danse mais aussi par cette musique dans toute sa complexité, il en étudie l'histoire et les subtilités afin de les partager à travers ses musicalisations. D'où son amour pour les vinyles, qui vous enveloppent de leur son riche et authentique. Il s'adapte aux danseurs et accompagne leur énergie jusqu'au bout de chacun ses sets. C'est un amoureux de l'âge d'or qu'il mixe au point de mettre parfois le feu à la piste! Vous êtes prévenus ! Despedida dimanche au 37ème